mardi 10 février 2009

Comment tuer le temps en attendant le verdict ?

Ou plus précisément comment tuer le temps en attendant le verdict du Jury du concours du Polar VSD ? Je ressasse cette question et je n’ai toujours pas trouvé la réponse.
En tout cas, depuis que je sais que c’est la dernière ligne droite avant les résultats, j’ai bien du mal à me concentrer sur quelque chose. Les journées se traînent, interminables… Quant à écrire… c’est inutile. Mon esprit vadrouille dans tous les sens. Les mots m’échappent. Les phrases se rebellent. Les idées fuient.
Est-ce que vous imaginez ça ? Voir son livre bénéficier d’un lancement de best seller, ce n’est pas rien ! Surtout pour un auteur inconnu. Une chance unique qui ne se produit qu’une fois.
Passer à côté de cette opportunité, ça doit être dur. Eprouvant. Infiniment décevant.
L’impression de passer à côté de quelque chose d’unique. De grand. De la chance de sa vie.
La perspective d’être lauréat est pourtant effrayante. Devoir serrer toutes ses mains, donner des interviews, faire des discours, paraître intelligent et toujours à son avantage… Sans parler de la campagne de promotion ensuite ! Miss France de passage dans votre région, les lettres en plus !
Mais la perspective de perdre est bien pire encore ! S’approcher du but et ne jamais l’atteindre ! Se dire qu’il n’y aura plus d’après… qu’il n’y aura qu’aujourd’hui. Le même aujourd’hui qui se renouvelle infiniment, jour après jour ! Désespérément triste et fade.
« Sob ! » Comme on dit dans les bédés !
Tiens en parlant de bédés, demain je vous parlerai d’une de mes passions : les planches originales ! Ca me changera les idées !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire