samedi 25 avril 2009

Exit " Les fantômes du Panassa " bienvenu à …. ?

Le petit jeu des titres continue !

Gentil lecteur aideras-tu Yves-Daniel CROUZET à retrouver son chemin dans le labyrinthe énervant des titres et à identifier la combinaison magique de mots qui attirera l’attention du public et le poussera irrésistiblement à l'achat ?

Les cendres du passé
Quartier insalubre
Dans un linceul de cendres…
Noirs secrets
Les ruelles du passé
Dans les cendres du passée
Démolitions
Les âmes démolies
Ainsi reviennent les morts
Sous la lune de cendres
Avant que la nuit tombe
Sous un ciel de cendres
Le tueur du passé
Le monstre du passé
Les fantômes de l'enfance
Les spectres de l’enfance
La mémoire hantée
Mémoire hantée
L'Ange de Saint-Etienne (Plagiat éhonté du titre de mon ami Cyril Carau l’auteur de l’Ange de Marseille)
La mémoire cicatrisée (Elie)
Délivré du passé (Elie)
Le réveil du spectre (salut Angèle !)

To be continued…

10 commentaires:

  1. Salut !

    J'aime bien "Ainsi reviennent les morts", personnellement ;)

    Bonne chance dans ce casse-tête qu'est la recherche d'un bon titre !

    RépondreSupprimer
  2. Salut Guillaume,
    C'est aussi un de mes préférés, mais je crains qu'il fasse un peu trop "Retour des morts vivants" pour mon éditeur.
    En tout cas je suis ravi d'avoir des nouvelles de la Belle Province et du dynamique rédacteur en chef de la revue "Brins d'Eternité".
    A quand un spécial Vieux Continent ? (Et non vieil incontinent !)

    RépondreSupprimer
  3. Murielle GOBERT BACHA26 avril 2009 à 18:13

    Sans hésiter, ainsi reviennent les morts.Très beau titre.

    RépondreSupprimer
  4. Hé, hé, le titre prend la tête !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'est un bon titre... même s'il a plus une connotation "fantastique" ou horreur que polar.

    J'aime aussi bcp "les âmes démolies"...

    Sinon tu m'as fait rier avec l'ange de saint Etienne ^_^

    Cyril

    RépondreSupprimer
  6. Cher Yves-Daniel,
    Je suis ton blog depuis quelques semaines, précisément depuis que tu as annoncé ton transfert du concours Polar VSD à Femme actuelle. J'ai surtout longuement hésité à t'écrire. Tout simplement parce que je suis LE responsable de tes problèmes de titre. "Le fantôme du 36", c'est moi. Désolé... En tout cas, je suis super content que tu aies obtenu un prix Femme actuelle. Personnellement, j'écris des polars depuis trois ans, et la publication est un véritable aboutissement. J'imagine ton bonheur. Bonheur d'autant plus grand que tu seras publié environ un mois avant mois.
    Bon, j'en reviens à mes moutons... Comme je suis un peu le voleur de ton titre, et que je ne sais pas où tu en es avec J.L. POITEVIN dans le choix, je me permets de te proposer celui-ci : "L'ange du Forez". Je trouve que c'est assez accrocheur. Ah oui... En tant qu'escroc, je réclame que ma proposition compte triple par rapport aux autres.
    Bon week-end.
    Herve.jourdain@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  7. Arrgh ! Le bougre ! C'est de sa faute si je passe des nuits blanches à me triturer les méninges, si j'ai mobilisé toute ma famille et mes amis, sans parler de centaines de milliers d'internautes ! C'est à cause de lui que mon roman est un bébé sans nom ! Et il avoue spontanément! Même pas sous la contrainte ! Même pas sous la torture !
    Bah, tant pis ! Ca a mis un peu d'animation et puis, comme je l'ai déjà dit, mon titre initial ne me convenait pas vraiment.
    "L'Ange du Forez" ? Mouais... J'ai des doutes. Et puis c'est mon copain Cyril Carau dont je ne saurais trop vous conseiller le roman "L'Ange de Marseille" (Cf. com du 23 mars sur cet excellent polar)qui va être content !
    En tout cas merci de ce commentaire sympathique qui m'a fait plaisir. Je rappelle à nos auditeurs (heu... lecteurs !) que M. Hervé Jourdain a reçu le prix du Jury VSD/les Nouveaux Auteurs pour son polar "Le fantôme du 36" qui sortira... et bien si tu nous donnais la date Hervé !

    RépondreSupprimer
  8. Le 02 juillet prochain, mon cher Yves.
    Pour l'heure je ne possède ni blog ni site web, exception faite du blog auteur de la maison d'édition "Les nouveaux auteurs". Merci à toi pour cette tribune.
    Hervé

    RépondreSupprimer
  9. Cher Yves,
    Les temps sont durs. Les rôles se sont inversés. D'escroc, je suis devenu victime. Voici le fin mot : Hier (dimanche pluvieux), je finalisais mon manuscrit pour l'envoyer à notre éditeur pour sa sortie début juillet. Ce matin, il me répondait que nous étions dans les temps mais que mon titre, de nouveau, posait problème. Parce qu'il faut savoir que le titre originel avait déjà été modifié il y a deux mois (à la demande de l'éditeur). Le terme "fantôme" est de trop. Ca ressemble à l'histoire de l'arroseur arrosé. "Le fantôm du 36", je trouvais assez accrocheur. D'autant que j'avais déjà pris pas mal de contacts sur Facebook avec des publicitaires avec ce titre comme support. Tampis.
    Résutlat, je passe une soirée assez chagrine à chercher entre deux larmes un titre accrocheur, court, et surtout qui colle à mon bouquin.
    A bientôt. Hervé.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Hervé,

    Désolé pour cet imbroglio. Lorsque j'ai appris que mon titre était conservé, j'ignorais que ça impliquait que le tient serait remis en cause ! La théorie des dominos !
    Pas évident de trouver un titre, je viens d'en faire l'expérience, surtout que beaucoup (les meilleurs) sont déjà pris.
    Bon courage à toi !

    RépondreSupprimer