mardi 12 mai 2009

"Les Fantômes du Panassa" devient...

Après moult réflexions, sondages, brainstorming, questionnements et tortures mentales, "Les Fantômes du Panassa" devient... "Les fantômes du Panassa" !
Oui, je sais c'est nul ! Tout ce remue méninges pour rien ! Toutes ces nuits blanches que vous avez passées, chers Internautes, à vous creuser la tête et à fixer le plafond d'un œil fiévreux (l'autre dormait paisiblement), pour ce résultat pathétique !
Rassurez-vous, vous n'étiez pas les seuls ! Si seulement vous pouviez voir ma tête décomposée !
C'est que j'avais tout ou presque envisagé. J'en étais d'ailleurs à "Le petit garçon qui jouait avec des allumettes sur un tas de charbon", c'est vous dire !
Bon, la décision est tombée. Du haut de leur tour d'ivoire, dans le grand bureau ovale de direction, feutré et douillet, avec vue imprenable sur l'Arc de Triomphe, les caciques ont tranché. "On n'a pas trouvé mieux !" m'a dit mon éditeur. "En fait, il est très bien ton titre ! Évocateur et mystérieux ! J'comprends pas qu'on ne s'en soit pas aperçu plus tôt ! Sans compter que "Panassa" c'est vraiment... un mot.... comment dire... et bien... heu... tu vois... un mot qui... sonne bien !"
Ouais, voilà ce que mon éditeur m'a déclaré et de continuer tout guilleret, pas honteux du tout :
"Et puis, c'est super les fantômes ! C'est porteur comme thème. Nouveau et tout ! Pas vu !"
Là, très clairement, je me suis dit qu'il se fichait de ma poire !
Bon, j'ai pas voulu faire d'histoires... Surtout parce que le nom "Les Fantômes du Panassa" commence à circuler. Que Paulo Coelho a remis le prix du Jury du roman de l'été Femme Actuelle 2009 aux "Fantômes du Panassa" et pas à "Le petit garçon etc...". Et puis, allez expliquer un pareil changement ensuite ! Brouillard complet en termes de communication ! "Comment il s'appelle déjà votre roman ? Mais c'est pas celui-ci qui a reçu le prix !".
Bon, un peu triste quand même, j'ai donc remballé ma longue liste de titres (j'aimais bien "Ainsi reviennent les morts" et "Les méandres du passé" merci Bérénice !).
"Les Fantômes du Panassa" est mort, vive "Les Fantômes du Panassa", hein ?
Merci à tous ceux qui ont cherché dans leur coin. Merci, surtout, à ceux qui m'ont fait part de leurs idées.
Vous savez, toutes ces propositions de titres, portent en elles des germes de romans. Si, si, je vous assure !
Alors à vos plumes et peut-être que l'un d'eux émergera du terreau de votre imagination et qu'un beau roman verra le jour...
Un roman, dont on s'ingéniera bien sûr, ensuite, à modifier le titre !

2 commentaires:

  1. Donc personne n'aura de livre dédicacé ? Sniff !

    Sortie du livre le 11 juin... est ce bien ça ?

    RépondreSupprimer
  2. Ben si : moi, puisque j'ai trouvé le titre !!
    Je vais me faire une de ces dédicaces, je vous dis pas !!

    RépondreSupprimer