mercredi 6 mai 2009

Une étincelle dans la nuit…

Il y a une semaine…
Il y a une semaine déjà qu’a eu lieu l’extraordinaire soirée de remise des prix du Grand Prix du roman de l’été Femme Actuelle 2009.
Extraordinaire pour au moins trois personnes, plus leur proche famille.
Il y a une semaine, à cette même heure, j’étais probablement en train de sourire bêtement à un objectif, de répondre distraitement à un invité, la tête dans les nuages. A savourer chaque instant de ce petit fragment de gloire. Un œil attendri sur mon fils.
Une semaine… C’est fou comme le temps passe vite et érode tout. Dès le lendemain, la vie a repris ses droits : métro, boulot, dodo. Il me reste une poignée de souvenirs, une odeur douce et entêtante accrochée à la trame de l’existence.
Ces instants sont comme les feux d’artifice, magiques et féeriques, ils brillent de mille éclats et couleurs mais sont aussi éphémères que des étincelles dans la nuit.

1 commentaire:

  1. Ephémères ! Non ! Les souvenirs resteront là, enchevêtrés dans les recoins obstinés de votre mémoire... un moment fort ne meurt jamais !

    RépondreSupprimer