mardi 8 décembre 2009

Retours sur le salon du polar de Montigny Lès Cormeilles

Les dédicaces se suivent et ne se ressemblent pas... heureusement !
Après avoir écumé Cergy Saint-Christophe et Issy les Moulineaux, c'est donc Montigny lès Cormeilles que je décidais d'investir le week-end dernier.
On le voit, mon périple répond à une stratégie quasi militaire: razzier la banlieue parisienne pour mieux assiéger Paris et lui faire rendre gorge ! Ah ! Ah !
Alors, ce salon du polar 12ème édition ?
N'ayant pas participé aux précédents, je ne puis me livrer à des comparaisons.
De mon point de vue, en tout cas, ce fut un succès !
C'était un salon chaleureux et convivial et, ce qui ne gâche rien après mes deux précédentes expériences, doté d'une belle affluence de curieux et de passionnés (6000 visiteurs en 3 jours).
Les auteurs, venus nombreux, souvent des habitués, s'installaient où bon leur semblait.
Spontanément, je trouvais une place aux côtés de David Sionnière lauréat du prix Alibis 2009 avec sa nouvelle "Summit Circle" http://www.revue-alibis.com/numero/2009/31.htm et de Philippe Halvick incroyable saltimbanque et auteurs de plusieurs romans de SF, de fantasy, de fantastique et de polars mâtinés de ces genres : http://phalvick.free.fr/.
Je crois sincèrement que le voisinage est important sur un salon. La connivence, l'émulation, les échanges entre auteurs participent pour beaucoup à l'atmosphère qui se dégage du stand. J'ai ainsi été ravi de discuter et plaisanter avec le représentant de la Belle Province. C'était d'autant plus savoureux que, si vous vous en souvenez, c'est par le biais d'Alibis que j'avais découvert en 2007 le salon de Montigny lès Cormeilles. Un petit regret toutefois : c'est que le numéro d'Alibis dans lequel était parue ma nouvelle "Un numéro Introuvable", ne soit pas disponible sur le stand.
J'aurais été enchanté de faire quelques dédicaces.
Philippe Halvick m'a, quant à lui, fait partager avec humour sa science des salons et ce cours privé était, je l'avoue, des plus instructifs.
J'ai aussi pu papoter avec Hervé Jourdain, l'auteur de "Sang d'encre au 36", et lauréat du prix des lecteurs VSD du polar 2009 http://www.lesnouveauxauteurs.com/docs/livre.php?id=1971.
Il vient de terminer son nouveau roman dont l’action se situe durant l’occupation.
‘Faut vraiment que je m’y mette, moi !
L'organisation était irréprochable. L'accueil impeccable. Le maire très sympathique (il est d'ailleurs reparti avec mon livre). Quant aux visiteurs ils ont eu la gentillesse de faire disparaître l'intégralité des exemplaires des "fantômes... " que le libraire avait placé devant moi.
Vivement l'édition 2010 !

1 commentaire:

  1. Comment ça, tu fais un salon formidable sans moi? La prochaine fois je ferai le déplacement....

    Véro

    RépondreSupprimer