mercredi 10 mars 2010

Florilège 1

Comme promis, quelques réactions des membres du comité de lecture piochées ici et là :

« J'ai tellement adoré que je n'aurais rien modifié. Il faut peut-être voir avec ceux qui vous ont moins noté. »

« Personnellement votre titre ne m'a pas accroché. Je l'aurais changé mais pas pour un titre d'une autre nouvelle, sinon mieux vaut garder celui-là. Un titre qui permet de faire ressentir au lecteur la séduction, le meurtre, le pouvoir, la recherche de l'inaccessible. »

« Je suis quelqu'un de très émotif, donc vous comprendrez ma réaction sur certains textes ! »

« En recevant le manuscrit, je m'attendais à lire une histoire, certes avec plusieurs personnages, mais pas des nouvelles ! »

« Je suis momentanément indisponible, je ne pourrais donc pas répondre à vos attentes. »

« Je peux juste vous conseiller de donner du rythme, du mouvement à vos œuvres. Jouez sur la respiration et sortez du cadre scolaire sujet_verbe_complément. »

« J'ai bien reçu votre mel mais le temps me manque pour me replonger dans votre livre. Je ne peux donc pas répondre à vos questions. »

« Je voulais relever un point que j'ai oublié de mentionner lors de mon évaluation et qui concerne l'épilogue de votre manuscrit. J'ai trouvé cet épilogue très intéressant et original. »

« Je tenais à vous féliciter car j'ai vraiment adoré vos nouvelles. »

A suivre...

11 commentaires:

  1. Bonjour,

    Quand va sortir ce bijou? Car je n'en doute pas une seconde. L'âme d'un écrivain reste, que ce soit un roman ou des "compil...(rires)" de nouvelles...
    Quand pourrais je le commander? Merci!

    my

    RépondreSupprimer
  2. Très chère My,
    Je vous suggère de faire pression sur mon éditeur. De monter un comité de soutien et de collecter toute les signatures que vous pourrez. En allant sur le site des Nouveaux Auteurs vous pouvez même le réserver. Je suis certain que le marchand qui sommeille en lui sera sensible à l'afflux de préréservations !
    Plus sérieusement, j'espère que ce recueil vous plaira. Il est (je me répète) beaucoup moins "tendre" que les "Fantômes..." Vous y découvrirez une autre facette de l'auteur, plus sombre et cynique (voilà que je me mets à parler à la 3ème personne ! Syndrome de la grosse tête isn't it ?)
    Je vous tiens au courant ASAP bien entendu !

    RépondreSupprimer
  3. J'y vais de ce pas. La manière la plus efficace pour faire pression sur un éditeur est de commander en masse. J'en parle déjà autour de moi.Etant simple vendeuse à la fnac, j'ai malheureusement peu de pouvoir sauf quand je discute avec les clients (ce que j'adore faire!)On se heurte souvent à la hiérarchie décisionnaire sur le marketing et les auteurs à mettre en avant...D'ailleurs, j'ai déjà reçu un avertissement (rire)...Quand on vend des livres dans le rayon livres, on est forcément passionné! J'ai une amie prof qui voudrait faire étudier votre livre à ses élèves et se heurte déjà au Principal, à l'Académie (Et oui, Education national: cercle fermé aussi)

    On est impatient de vous lire.

    My

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Je suis allée sur le site pour réserver votre prochain livre. Un peu déçue car je ne peux que le pré-réserver pour l'instant. Ce week end, repas et réunion débat autour de votre livre (vos oreilles vont siffler). Je rameute tous les amis pour réserver sur le site. Mais quand sortira-t-il?

    My

    RépondreSupprimer
  5. Chère My,

    Je ne peux vous indiquer de date de sortie car... je n'ai encore signé aucun contrat !
    Entre le prix VSD, le prix FA et les sorties courantes mon éditeur est bien occupé. Mais sa citadelle tremblera sous vos coups de béliers (et ceux de vos ami(e)s !)
    J'aimerais assez que mon livre soit lu dans les écoles... quelle consécration se serait et quelle... formidable rente de situation !!!

    RépondreSupprimer
  6. Elle va offrir le livre au Principal la semaine prochaine. Le meilleur moyen de le faire fléchir, c'est de lui faire connaitre votre livre plutôt que d'en parler (même avec passion)
    Concernant la couverture, je l'avais trouvé mystérieuse(c'est bien) mais assez froid. C'est vous qui l'aviez choisie ou l'éditeur qui vous l'a imposé?

    je vous tiens informé pour la suite des évènements que nous allons organiser.

    My

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir (c'est presque du direct là !)
    La couverture représente une rue de Saint-Etienne que je n'ai d'ailleurs pas pu identifier. J'ai choisi cette couverture parmi plusieurs autres, pour son côté inquiétant et mystérieux.
    J'aurais préféré une couv avec quatre gamins sur un terrain vague avec, en arrière plan, les crassiers (terrils) de Saint Etienne.
    Je serais plus exigeant la prochaine fois !
    Merci à vous et votre ami pour votre incroyable enthousiasme !

    RépondreSupprimer
  8. Non, merci à vous!

    N'inversons pas les rôles!(rires) Je regrette d'avoir découvert votre blog un peu tard! Je ne suis pas une geek, préférant me noyer dans les livres plutôt que dans un écran...Je le déploie fortement aujourd'hui.Là, même au boulot, je me connecte discrétos pour connaitre les derniers commentaires du comité de lecture d'ailleurs très intéressant et qui me donne envis de lire le prochain" Crouzet" (faut quand même que je fasse gaffe à ne pas recevoir un autre avertissement sinon je serai obligée de retourner bosser dans l'entreprise familiale plutôt que d'être parmi les livres que j'aime tant)
    Votre idée de couverture initiale aurait été GENIALE (Ca me parle tout de suite!)
    Mes amis ont promis de venir sur votre site. Je les vois demain. Surtout, je vous en prie, ne vous découragez pas, vous êtes vraiment un BON, un très BON!

    My

    RépondreSupprimer
  9. J'ai hâte d'avoir le compte rendu de votre petite réunion...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Yves
    Me voici de retour après quelques jours d'absence.Cependant , j'ai surveillé l'avance de ton bouquin chez les Nouveaux Éditeurs.Pas grand chose de neuf.Ta publication d'hier nous en dit un peu plus long. Tu as rendu ta copie,te voilà à nouveau dans les affres de l'attente. N'hésite pas à nous en faire part, nous sommes là ,nous les fans de la première heure.Mais , au fait où sont-elles, les déçues du concours?
    Oh, les filles, on va pas laisser tomber l'ami Yves dans cette épreuves ? Revenez!
    L'amie Florence présente, aujourd'hui et demain, son livre dans un salon.
    Je tiens à féliciter son courage et sa ténacité.
    Je ne sais trop que penser de la collection Passionata dont j'ai reçu la pub hier
    (sous couvert des nouveaux auteurs).J'ai envie d'essayer de renvoyer mon roman refusé.
    Mais les couvertures présentées me paraissent
    un peu niaiseuses.
    En attendant je continue d'écrire mon thriller mais j'ai du mal à l'inonder d'hémoglobine, il est en train de glisser gentiment vers une étude psychologique des personnages, tant criminels que policiers.
    Malheureusement, le Mister Hyde qui sommeille en chacun de nous a du mal à se réveiller chez moi.
    Par contre le roman que j'ai publié à compte d'auteur "Bleu Pareil", se vend bien, dixit l'éditeur.Info ou intox?.
    Je souris: ce n'est pas avec les 20% qu'il
    m'accorde par livre que je pourrai acheter le château en Espagne de mes rêves.
    Bon courage à toi et j'attends avec impatience la sortie de ton livre. J'en serai avertie puisque je l'ai réservé.
    Clélia

    Que dois-je faire pour ne plus apparaître comme anonyme sur ton blog.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Clélia !
    Content de vous revoir.
    Eh oui, le roman à sa vie propre... Il vous entraîne sur des chemins que vous ne vouliez pas emprunter. Vous pensiez écrire un thriller gore et finalement il sera psychologique.
    Ce n'est pas plus mal, peut-être !

    PS : il faut un compte Google pour ne plus être anonyme (enfin je crois !)

    RépondreSupprimer