mardi 20 avril 2010

Calendrier d'un retour au pays Gaga

J'effectuerai prochainement une petite escale stéphanoise.
Presque un an après sa sortie, "Les fantômes du Panassa" sera de nouveau à l'honneur.

Le programme est le suivant :

Vendredi 23 avril :

16h15 : Rencontre avec les membres de l'Association "Accueil des Villes françaises".
18h : Enregistrement public de l'émission radio "A plus d'un titre" dans les locaux de l'Université Jean Monnet de Saint Etienne.

Samedi 24 avril :

10h00 : Diffusion de l'émission "À plus d’un titre" : Réalisation Anne-Marie VERGNON.
10h00 - 12h00 : dédicace à la librairie MagPresse - 3 rue E Charpentier à Saint Etienne (près de la cité du Design)

Lundi 26 avril :

18 h15 : rediffusion de l'émission de samedi.

RCF : http://www.rcf.fr/article.php3?id_article=358630&id_locale=49

5 commentaires:

  1. Hello monsieur Crouzet,
    Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi...véro, la fille de l'ombre...
    J’ai lu un de vos articles sur les femmes, qui m'a beaucoup amusée...
    Et si vous me le permettez, j'aimerais apporter un.…enfin…vous expliquer…
    …les femmes sont si complexes, qu’elles méritent peut être quelques mots pour les défendre…allez, juste un peu…beaucoup…passionnément…
    Tout d’abord, la réunion de plusieurs femmes est une chose très compliquée pour elles, mais surtout, entre elles.
    Lorsqu’elles sont deux, et amies, leur entretien sera plus intense, plus profond et pourtant, vous entendrez les mêmes propos, simplement teintés d’un émoi supplémentaire mais toujours réservés (propos plus ou moins passionnels souvent liés à la complicité naissant de cet accord tacite du rôle qu’elles tiennent au sein de la relation amicale, comme dans un « couple » : ( tu es supérieure, je reste modérée, tu es inférieure ou égale à moi, nous pouvons parler). lorsque ce positionnement est accepté des deux femmes, qu’elles trouvent en lui l’équilibre, alors, elles se parleront réellement, profondément, et l’homme n’en sera jamais témoin.
    Lorsque vous assistez à une entrevue à trois ou plus, ce sont les mêmes paramètres qui rentrent en ligne de compte. « Suis-je mieux qu’elles ? Quelle est ma place ? que pensent-elles de moi ? » Des questions inhérentes au fonctionnement féminin, et dont elles perçoivent de par leur sensibilité, une probable place attribuées par les autres au sein du groupe, et qui donnera lieu à des réponses stéréotypées (ce dont vous avez été témoin, à mon humble avis)…

    RépondreSupprimer
  2. …La femme déçoit, la femme surprend, mais elle est Femme…regardez lorsque la nuit tombe… Tigresse ou chatte le jour, elle est pourtant ange ou oiseau, la nuit.
    Justement, il y a une question que j’aimerais vous poser :
    Vous messieurs, parlez-vous des mêmes choses, et si oui, pendant combien de temps ? Quels sont vos mots de vocabulaires ? Changez-vous de sujets en cours de route ? Bonnes questions !!! Non ?
    Pardonnez mon engouement sur le sujet, et mes explications sommaires. J’avais juste envie de parler d’elles…enfin, de la vie d’une femme.
    Et d’ailleurs, vous avez raison sur le fait que les femmes n’ont pas le monopole de la douceur, et heureusement ! Mais elles sont l’écrin de la vie…
    Je voulais vous dire également que je suis heureuse de constater que votre fan club est très actif, et de lire que vous êtes invités partout pour des signatures. Vous voyez, il existe bien une vie après les NA…
    J’espère que vous passez une bonne journée en ce vendredi 23 avril, vous le méritez ! C’est votre récompense de tant d’heures de travail.
    Je m’aperçois que mon message est bien trop long. Il ne passera pas. Je vais essayer.
    Tant pis si je n’y arrive pas, c’est un message pour vous de toute façon. Mais encore un petit mot, mais juste un petit alors…
    Je souhaitais vous remercier pour votre soutien au mois de février. Je ne vous l’avais pas encore dit. Mais soyez assuré que je vous suis toujours, à ma façon, et que vos simples mots m’ont aidée à surmonter l’échec de la sélection des NA.
    Depuis quatre jours, j’ai osé me lancer…j’ai ouvert un site sur wifeo pour parler de l’écriture, des romans que j’apprécie, des auteurs qui me touchent, et de mes romans déjà écrits. Et puis, je rêve de partager ma passion avec d’autres personnes. Je serais ravie de pouvoir vous y inviter. Mais soyez indulgent, il est en cours de fabrication, il n’y a pas encore tout ce que j’aurais envie de dire.
    Je vous souhaite toute la réussite que vous méritez. Mes amitiés. Véro.
    http://veroniquepery.wifeo.com

    RépondreSupprimer
  3. …Mais cela n’empêche pas qu’elles se parlent vraiment. Mais dans ce que vous ne voyez pas et ce que vous n’entendez pas, il y a tellement de choses subtiles. Vous savez, cette sensualité et sensibilité féminine ? Et bien, elle est partout et souvent dans leurs phrases masquées. Leurs virgules sont des plumes, les silences un envol, le changement de sujet un instant salvateur parce qu’elles souffrent. C’est là leurs façons d’exorciser les horreurs qu’elles se racontent par crainte d’avoir à les subir…elles se cachent derrière ces mots simples qui paraissent manquer d’apitoiement. Mais ne doutez pas qu’elles aient mal lorsqu’elles renchérissent ou qu’elles dédramatisent. Elles souffrent, l’expriment, mais dans un silence imperceptible, intime et profond.
    A la suite de ce genre d’entretien, la femme aura besoin de le prolonger dans l’intimité, et là, sûrement, de se laisser aller et d’en pleurer. Il est facile pour une femme de glisser sur ce qui lui fait peur, surtout lorsqu’elle est en public. Les femmes savent le faire, parce qu’elles apprennent à être fortes.
    De plus, ce comportement de dualité entre elles, est souvent lié au fait que vous êtes peu nombreux, vous, les hommes, et très souvent courtisés. Alors leurs vies deviennent celles des conquérantes et c’est une rude épreuve pour bon nombre d’entre elles. De plus, leur quotidien demande de la rigueur, une ténacité et une énorme propension à l’abnégation de soi (pour les enfants, et puis pour vous, les maris) vu les sollicitations qui vous entourent. Et tout cela fait la femme…

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Yves Daniel,

    Désolée pour le silence du Crouzet's fans. Nous avons eu un décès dans notre groupe d'amis...Pouvez vous contacter Marie qui s'occupe du secrétariat de Mr Archer?

    Merci et bonne continuation. Le prochain roman sort-il bientôt?

    Aline (contact marie à marie.mocquard@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  5. A présent, je comprends mieux le succès du livre "Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus"
    Nous autres hommes, pauvres brutes mal dégrossies, sommes bien loin de toutes ces subtilités !
    Bravo pour votre site (très bien fait !) et à bientôt Véro !

    RépondreSupprimer