lundi 26 avril 2010

Un WE riche en (bonnes) surprises !

Un WE dans la ville de son enfance c’est toujours agréable. On y retrouve famille et amis, on rit, on évoque les vieux souvenirs, ont refait le monde, on déambule dans les rues du passé mais on découvre aussi les apports de la modernité (pas toujours malheureux, ne soyons pas grincheux !), on pousse la porte des libraires et des bouquinistes, on s’arrête pour prendre un tango à une terrasse (Eh oui, il faisait grand beau !), on découvre de nouveaux restaurants...
Alors, lorsque, en plus, se succèdent les agréables surprises, le WE devient tout simplement formidable.
J’étais invité à la 1001ème émission de « A plus d’un titre » sur RCF et à une dédicace et voilà qu’en bonus, j’ai eu droit à des rencontres et interviews avec les deux principaux journaux de la région, à une discussion autour des « Fantômes…. » avec les membres de l’association « Accueil des Villes Françaises » et… à deux autres séances de dédicaces impromptues !
L’émission littéraire animée par Anne-Marie Vergnon a été un pur bonheur. Elle a été diffusée à deux reprises et pourra être prochainement podcastée. La rencontre avec monsieur Jacques Plaine et son équipe était délicieuse, instructive et… trop courte ! Créateur de la fête du livre de Saint Etienne, auteur de deux ouvrages (« Souvenirs d’un libraire » et d’un recueil de ses chroniques littéraires) l’homme à mille souvenirs et encore plus de projets.
Les dédicaces sont toujours un bonheur, mais lorsqu’elles ont lieu chez Georges Fulchiron de MagPresse, elles sont aussi une fête. Mais saucisson et bordeaux à dix heures du mat’ était-ce bien raisonnable Georges !? Il faut croire que oui puisque ma main n’a pas tremblé et que les clients étaient ravis !
Bientôt, je reviendrai vous parler de mon actualité livresque ou plutôt « nouvellesque » puisqu’un de mes récits vient de paraître et a même eu les honneurs de la couverture !

1 commentaire:

  1. Decidemment toutes les dédicaces et autres bonnes choses se passent à Sainté!!! C'est à chaque fois le même succès et la même chaleur!
    Je suis sûre que cela tient à cette bonne vieille ville...
    Bisous.
    Véro

    RépondreSupprimer