lundi 18 octobre 2010

La magie des salons

La 25ème édition de la fête du livre de Saint-Etienne vient de se terminer.
Le bilan global est assez mitigé et, entre les manifestations contre la réforme des retraites, les grèves dans les transports, la crise économique et un temps exécrable (Il a neigé non loin de Sainté !) la fréquentation a été très inférieure aux années précédentes. Beaucoup d'auteurs n'avaient d'ailleurs pas pu venir et ceux qui étaient difficilement arrivés jusqu'à la ville aux sept collines, n'avaient qu'une inquiétude : ne pas pouvoir en repartir !
Ce constat fait, "Mortelles attractions" et "Les fantômes du Panassa" se sont plutôt pas mal défendus. Le nombre de signatures s'est révélé à peu près le même que celui de l'année dernière.
Sans doute même un peu plus.
J'ai eu l'immense plaisir de retrouver d'anciens lecteurs et je l'espère d'en conquérir de nouveaux.
Mais le moment le plus insolite s'est déroulé à un quart d'heure de la fermeture du salon, le dimanche 18 octobre.
Deux lecteurs se mettent à discuter devant mon stand. Le premier vante au second, avec enthousiasme, les qualités de mon roman. Dès qu'il a terminé, l'autre, (qui a acheté mon recueil la veille), se lance à son tour dans un superbe panégyrique de "Mortelles attractions" (partiellement lu dans la nuit précédente !). Sous mes yeux ébahis, ils décident alors, sans même se connaître, de s'offrir mutuellement le livre qu'il leur manquait !
Je n'eus même pas mon mot à dire dans cette histoire insolite autant que magnifique ! Je me contentais, parfaitement hilare, de rédiger des dédicaces croisés, puis de les regarder s'en aller ensemble poursuivre leur conversation dans le bar le plus proche !
"Mortelles attractions" ? Que nenni : "Incroyables attractions", c'est ainsi que j'aurais dû appeler mon recueil !

PS : Un grand merci à tous les membres de l'association Lire à Roche la Molière et au public chaleureux qui est venu m'écouter vendredi soir au théâtre municipal de la ville.

2 commentaires:

  1. Et bien, voilà une expérience des plus interessantes faite sous tes yeux, mais imagine que celà doit se passer, surement à une plus grande échelle sans que tu ne t'en doutes!
    Quel dommage qu'on ne puisse pas immortaliser ces moments (que suis-je bête! on peut bien le faire par écrit!!même dans ce monde gouverné par l'audiovisuel!!!)
    Gros bisous.
    Véro

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement cette rencontre entre ces deux personnes était bien plus étrange qu'il n'y parait !!!
    Il se passe des choses surprenantes à travers la ville de Saint-Etienne

    RépondreSupprimer